Une étude canadienne démontre que l’usage des portables dans une classe de type magistrale serait néfaste pour les voisins non utilisateurs de portable

On pouvais lire la semaine dernière des choses comme; Laptop use lowers student grades, experiment shows Screens also distract laptop-free classmates ou encore ; a Canadian study suggests using computers during lectures could be hurting their grades and lowering their classmates’ marks. L’Étude en question, « Laptop multitasking hinders classroom learning for both users and nearby peers » de Farina Sana et al. publié dans « Computers & Education » chez Elsevier éditeur, est spécifique, ce n’est que dans les cas d’usage lors de cours du type magistral ou « lectures » comme le disent les anglo-saxons, que ce principe s’applique.
En lisant l’article original, je retiens que le portable n’est pas indiqué dans un cours magistral (ce qui me semblait une évidence) et qu’il faut être à son affaire pour ne pas déranger ses voisins !  C’est clair que si on navigue sur le net pendant un cours magistral long et peu animé, le risque de déranger les voisins me semble trivial.  Dans le bon vieux temps, c’est à ce moment là que les boulettes de papier et les petits mots se baladaient !  Faut croire que les étudiants se modernisent, peut-être que certains profs devraient en faire autant !
Je suis un peu étonné, il me semble que si un prof décide d’introduire le portable en classe, c’est pour faire autre chose que du magistral !

Bonne lecture !

 

Cette entrée a été publiée dans Articles, Billets pédagogiques, Zone TIC. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Une étude canadienne démontre que l’usage des portables dans une classe de type magistrale serait néfaste pour les voisins non utilisateurs de portable

  1. Ping : Une étude canadienne démontre que...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

301 Moved Permanently

Moved Permanently

The document has moved here.