La révolution reste essentiellement à venir.

tête«Renversement de l’importance respective de la distance et de la présence en enseignement.

Une évolution vers des environnements d’apprentissage plus personnalisés.

Déjà ce ne sont plus ni les professeurs ni les bibliothèques qui sont les dépositaires du savoir ou les premières sources de connaissances des étudiants.

Placer l’apprenant au centre de l’apprentissage, c’est supposer qu’il n’y est pas encore vraiment et que c’est plutôt l’enseignant qui joue jusqu’ici le premier rôle. Or, ce rôle central, d’expert de contenu et de principal responsable de la transmission du «Savoir», est largement remis en cause.

Le rôle de l’enseignant est donc nécessairement appelé à se transformer»

Intrigué, inquiet? Toutes ces phrases parfois intrigantes parfois inquiétantes sont extraites du document : Profil, bilan et perspectives de l’apprentissage à distance au Canada francophone. Bien que ce document ait plusieurs objectifs intéressants:

  • tracer un bilan de l’évolution de la formation à distance dans les communautés francophones canadiennes,
  • faire ressortir les principaux facteurs, en particulier sociopolitiques et technologiques, qui l’ont influencée,
  • mettre en lumière les efforts de ses pionniers,
  • dresser un tableau de l’enseignement à distance dans ses établissements,

Celui qui a su le mieux capter mon attention est le dernier :

  • examiner les perspectives de développement (de la formation à distance), notamment en regard des besoins des apprenants.

En effet, le chapitre 3 y est consacré. On nous y présente les réflexions des pionniers de la formation à distance ainsi qu’une analyse prospective du domaine. Ce qui m’a le plus séduit dans les pronostics des observateurs interrogés est la dissolution de la distinction entre la formation à distance et la formation en présence en raison de la multiplicité des formules d’enseignement qui se développent parallèlement aux nouvelles technologies qui permettent de réduire la distance entre les apprenants et les enseignants.

Dans le chapitre 3 de : Profil, bilan et perspectives de l’apprentissage à distance au Canada francophone, vous pourrez également découvrir les projections des experts sur la personnalisation des parcours, la mobilité, l’évaluation au cœur de la conception, l’intégration de réseaux sociaux et la place de la vidéo et des simulations dans les approches pédagogiques de demain.

Bonne lecture

¹Profil, bilan et perspectives de l’apprentissage à distance au Canada francophone

REFAD : www.refad.ca

Cette entrée a été publiée dans Articles, Billets pédagogiques, Non classé, Publications maison, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *