Marcher + texter = danger !

Les dangers de texter au volant sont bien connus, faudrait-il aussi s’inquiéter pour la sécurité de ceux qui envoient des textos en marchant?  Il y aurait déjà quelques villes américaines qui imposent des amendes à ceux qui textent en marchant, et certains États songent même à interdire cette pratique. Vous avez certainement croisé des zombies aux yeux rivés sur le petit écran de leurs téléphones percuter un poteau ou un panneau dans un centre commercial, peut-être même ici au collège !

Il semble que le danger de texter en marchant soit bien réel.  Texter en marchant est beaucoup plus complexe que l’on croirait, ce qui laisse moins de ressources disponibles pour réagir convenablement lorsque se présente un obstacle.  L’équipe de l’émission Découverte de Radio Canada a réalisé un reportage démontrant les concepts étudiés par l’équipe de François Courtemance, chercheur postdoctoral au Tech3Lab de HEC Montréal.

texto

Les scientifiques ont voulu déterminer si un piéton qui texte est aussi habile à voir le danger que celui qui ne texte pas, dans différentes situations du quotidien.  Ils ont enregistré l’activité électrique du cerveau d’étudiants volontaires pendant qu’ils textaient sur un tapis roulant.  En face d’eux, on projetait un personnage qui obliquait soit vers la gauche, soit vers la droite. Un signal sonore avertissait le participant de relever la tête et de déterminer de quel côté le personnage se dirigeait pour l’éviter.
Ils ont donc noté qu’un petit délai de une à deux secondes était nécessaire entre la levée de la tête et la prise de la décision.  De plus, il semble que le texteur se trompe dans 5% à 6% des cas lorsqu’il identifie la direction du personnage projeté devant lui.

Ça ne semble pas être un taux énorme, mais dans le quotidien, ce petit moment d’inattention peut coûter la vie. On estime que le fait de texter en marchant peut augmenter le risque d’accident de 32,7%.

On indique que cette étude est le début d’une série d’expériences qui pourraient mener à des recommandations.

Un texte de Louise Beaudoin complète le documentaire.

Cette entrée a été publiée dans Zone TIC. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *