Quand le stress devient détresse

«Plus du tiers des élèves au collégial vivent de l’anxiété, selon de nombreuses études récentes. Une enquête menée dans huit cégeps auprès de 12 200 élèves le confirme : 35,1 % des cégépiens souffrent d’anxiété souvent ou tout le temps et 17,4 % vivent beaucoup ou énormément de détresse psychologique. C’est davantage le cas chez les filles que chez les garçons. Les résultats de la recherche, financée par le collège de Bois-de-Boulogne, ont été présentés en octobre 2015 au Consortium d’animation sur la persévérance et la réussite en enseignement supérieur (CAPRES).

« Ces résultats sont préoccupants. Selon nos données, l’anxiété et la détresse sont avant tout liées à la pression associée à la performance scolaire », note Marc-André Gosselin, coauteur de l’enquête et enseignant en psychologie au collège de Bois-de-Boulogne. L’anxiété, associée à la dépression et aux idées suicidaires, augmente le risque d’abandon scolaire.»  [Extrait tiré du site].

Éditeur : La presse Auteurs : Sophie Allard
Lien: http://plus.lapresse.ca/screens/219ffe11-568a-4c11-9652-f287252e00af%7CuTCAjnBqczrr.html
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *