Quelles sont les différences entre les jeunes issus du Renouveau au secondaire et ceux qui les ont précédés ?

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport a confié à Simon Larose, professeur de l’Université Laval,  le mandat d’évaluer l’effet de la réforme au secondaire sur les résultats des élèves ainsi que sur leur motivation. L’équipe du projet ERES (Évaluation du renouveau à l’enseignement secondaire)  commence ses travaux  en 2007.  Larose et son équipe ont suivi une cohorte d’élèves, d’avant la réforme et deux cohortes d’après la réforme. Ils ont interrogé les élèves sur divers aspects, mais aussi leurs parents dans le but d’avoir un portrait le plus complet possible.

Les premiers résultats de cette étude qui devrait mener à un rapport en 2012 font l’objet de présentations.  Il s’en dégage un portrait « sombre » pour reprendre un titre du quotidien le Soleil,  mais pas désespéré. Il y a déjà quelques pistes de réflexion intéressante, à suivre.

Vous pouvez entendre une conférence d’une heure et demie qu’il a donnée  à l’Université de Sherbrooke il y a quelques semaines sur les premiers résultats du projet ERES.  Vous pouvez aussi écouter l’entrevue qu’il a donnée à la radio de Radio-Canada le 8 février dernier.

Qu’en pensez-vous ?

Simon Larose viendra donner une conférence au collège de Bois-de-Boulogne, dans le cadre de la journée pédagogique du 31 mars. Il nous parlera surtout de la transition.

Cette entrée a été publiée dans Billets pédagogiques, Coups de coeur, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *